Passiflore

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 29 juin 2017


Pharmacognosie



Synonyme(s) : fleur de la Passion (en raison de la forme des organes floraux évoquant les instruments de la Passion du Christ)
Anglais : passion flower ou true passion flower
Espagnol : pasiflora ou flor de Pasión
Allemand : Passionsblumen
Étymologie : latin passĭo action de supporter, de souffrir et flōs fleur
n. f. Liane ligneuse grimpante (Passiflora incarnata L., Passifloraceae) originaire du sud des États-Unis. Parties aériennes renfermant des C-hétérosides de flavones (vitexine, isovitexine…) et de faibles quantités de maltol (2-méthyl-3-hydroxypyrone) et d'alcaloïdes indoliques à squelette β-carboline (harmane…) ; propriétés anxiolytiques, antispasmodiques, sédatives, semblant s'expliquer par une interférence avec le système GABAergique, mais dont les constituants responsables sont encore non identifiés (présence incertaine d'une benzoflavone pharmacologiquement active). Évaluation clinique aux résultats peu convaincants.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographies 01/2008, 1459 corrigé 9.2 et 1882 (extrait sec de).

Emploi traditionnel en cas de troubles mineurs du sommeil chez l'adulte et l'enfant et en cas de tension nerveuse légère. Selon certains, la passiflore pourrait aider au sevrage de patients dépendants (opiacés, cannabinoïdes, alcool, nicotine…). D’autres espèces de passiflore ont un intérêt alimentaire (par exemple, la grenadille, P. edulis Sims, originaire de l’Amérique du Sud dont on utilise le fruit désigné par « fruit de la Passion » ou maracuja) ou ornemental (par exemple la passiflore bleue, P. caerulea L.).
Selon certains botanistes systématiciens,
P. incarnata et P edulis ne seraient qu’une seule et même espèce.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres