Percolation

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 12 juin 2015
Anglais : percolation
Espagnol : percolación
Étymologie : latin percōlātĭo filtration
n. f. Action, pour un fluide (liquide le plus souvent, gaz), de traverser lentement un milieu où existe des vides.

En hôtellerie, le thé infusé et le café expresso sont obtenus par percolation sous haute pression.



Pharmacie galénique



Synonyme(s) : lixiviation
1- Procédé de dissolution et d'extraction partielles consistant à épuiser une matière première en faisant filtrer, à travers elle, un solvant froid ou chaud qui entraîne, avec lui, tout composé soluble. À froid, sert à préparer certaines teintures de matières végétales 2- processus prenant naissance au sein d'un lit de poudres suite à des vibrations, des différences de densité et de taille particulaires des constituants et permettant aux particules les plus fines de s'insinuer (de percoler) dans les espaces entre les particules de plus grande taille. Cette ségrégation particulaire peut aboutir au « démélange » d'un granulé ou d'une poudre à comprimer dans la trémie d'alimentation d'une presse pharmaceutique.


Physique



Processus critique décrivant la transmission d'une « information » par le biais d'un réseau de sites et de liens qui peuvent, selon leur état, relayer ou non l'information aux sites voisins. La transmission n'a lieu qu'à partir d'un seuil critique. En dessous, l'« information » reste confinée dans le petit îlot où elle est née ; au-dessus l'« information » percole. L'« information » peut être une rumeur, une mode, un nouveau procédé technologique. Elle peut aussi être un liquide cheminant au sein d'une matière première et l'on retrouve alors le phénomène correspondant au processus d'extraction précédemment envisagé. En théorie des systèmes dynamiques, la percolation est la transformation d'un état en un autre ou d'une phase en une autre. La mutation ne se produit que pour un seuil critique. En dessous, le processus avorte ; au-dessus il se développe selon une progression souvent exponentielle.

Pour la percolation, un concept mathématique a été formulé en 1957. Broadbent SR, Hammersley J.M. Percolation Processes I. Crystals and Mazes. Proceedings of the Cambridge Philosophical Society 1957, 53: 629-641.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres