Phase

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : phase
Espagnol : fase
Étymologie : grec φάσις phásis apparition d'une étoile qui se lève, phase
n. f. Chacun des aspects ou états successifs d'un phénomène ou d'une chose en évolution.



Biologie cellulaire



Le cycle cellulaire comporte 5 étapes successives :
1- la phase G0, stade de quiescence au cours duquel la cellule eucaryote quitte la phase G1 et se retire du cycle de division cellulaire ;
2- la phase G1, phase intermédiaire entre la fin de la mitose et le début de la synthèse de l'ADN ;
3- la phase G2, phase intermédiaire entre la fin de la synthèse de l'ADN et le commencement de la mitose ;
4- la phase M, période du cycle cellulaire eucaryote pendant laquelle les chromosomes sont condensés et le noyau et le cytoplasme se divisent ;
5- la phase S, période du cycle cellulaire au cours duquel l'ADN est synthétisé.


Biopharmacie - Pharmacocinétique



Phase biopharmaceutique

Anglais : biopharmaceutical phase
Espagnol : fase biofarmacéutica
Phase, dite LDA (libération, dissolution et absorption), précédant la phase pharmacocinétique et correspondant à la libération puis à la dissolution in vivo d'une substance active à partir d'une forme pharmaceutique.

Phase pharmacocinétique

Anglais : pharmacokinetic phase
Espagnol : fase farmacocinética
Ensemble des processus, dits ADME (absorption, distribution, métabolisme et élimination, correspondant au devenir in vivo d'une substance active après la phase biopharmaceutique.


Droit pharmaceutique



Phase de l'essai d'un médicament en clinique

Anglais : phase of clinical research involving a drug
Espagnol : fase en el ensayo clinico de un medicamento
Nom générique des étapes successives permettant d'étudier les effets d'un médicament expérimental sur l'homme, notamment dans le but de constituer un dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM). Ces essais sont strictement encadrés par les normes juridiques et éthiques applicables à toute recherche organisée et pratiquée sur l'être humain (recherche biomédicale). Ils ne peuvent être initiés qu'après une étude approfondie du médicament expérimental in vitro et sur l'animal, notamment en termes de toxicité, afin de minimiser les risques encourus par les personnes qui consentent à s'y prêter. Ils comprennent :
1- La phase I, première administration du médicament expérimental à l'homme en vue de déterminer la tolérance, pratiquée sur des sujets sains et, sauf exception, en dose unique.
Elle a pour objectif de procéder à une évaluation, à court terme, de sa sécurité d'emploi en fonction de la dose et d'établir un premier profil pharmacodynamique et pharmacocinétique ;
2- La phase II, administration unique ou répétée du médicament expérimental à l'homme sain ou malade en une ou plusieurs doses.
Il s'agit de procéder à une évaluation à court terme de la pharmacodynamie et de la pharmacocinétique afin de déterminer les doses optimales et de rechercher les interactions, notamment avec l'alimentation ;
3- La phase III, administration du médicament expérimental à des cohortes de patients afin de démontrer son intérêt thérapeutique et de confirmer sa sécurité d'emploi dans des conditions normales d'utilisation.
Ces essais sont dits contrôlés, car ils reposent sur la comparaison entre le médicament expérimental et le traitement de référence s'il existe ou avec un placebo. Ils sont généralement randomisés, l'allocation du traitement étant aléatoire, et pratiqués en double aveugle, le patient et son médecin ignorant la nature du traitement administré (médicament expérimental ou traitement de référence ou placebo). Cette phase conclut le processus de développement clinique du médicament expérimental et permet de finaliser le dossier de demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) ;
4- La phase IV, essais réalisés après la mise sur le marché du médicament afin de préciser ses conditions d'utilisation chez des patients particuliers ou en association avec d'autres médicaments, d'analyser ses effets indésirables constatés, d'affiner sa posologie, de comparer son activité avec celle d'autres médicaments dans la même indication, d'améliorer la connaissance de ses mécanismes d'action.
Cette phase ne doit pas être confondue avec les essais cliniques destinés à démontrer l'intérêt du médicament dans une nouvelle indication thérapeutique qui relèvent de la phase III.


Physicochimie - Physique



Partie homogène et physiquement distincte d'un système, séparée de toutes les autres parties de celui-ci par des surfaces de séparation bien définies.

Cf règle des phases, inversion de phase.

Phase mobile

Cf chromatographie.


Phase stationnaire

Cf chromatographie.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres