Phosphorique (acide)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016
Anglais : phosphoric acid
Espagnol : ácido fosfórico
Étymologie : grec φωσφόρος phôsphóros, de φῶς φωτός phỗs phôtós lumière et φορός phorós qui porte en avant, qui pousse, littéralement qui apporte ou donne la lumière, suffixe –ique acide
n. m. Sans spécification, désigne l'acide orthophosphorique H3PO4, le seul présent dans les produits utilisés en thérapeutique. Plusieurs sels monométalliques ou sels diacides (exemple : NaH2PO4) sont des agents acidifiants et orexigènes, comme l'acide lui-même, passé de mode. En revanche, les sels dimétalliques, dits monoacides (exemple : Na2HPO4) qui ont une réaction le plus souvent alcaline, sont employés comme antiacides. Quant aux sels trimétalliques, appelés parfois sels neutres, ils ont une réaction très fortement alcaline, s'ils sont solubles dans l'eau (exemple : Na3PO4), et ne sont pas utilisés en thérapeutique, sauf s'ils sont insolubles dans l'eau [exemple : Ca3(PO4)2]. De nombreux phosphates minéraux sont des sources de phosphore et de cations. Il en est de même pour des esters phosphoriques salifiés, généralement de polyols (exemples : glycérophosphate, inositocalcium). Par ailleurs, certains esters phosphoriques ou dérivés (exemple : malathion) constituent une classe de produits inhibiteurs irréversibles de la cholinestérase.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres