Picornaviridae

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 21 janvier 2015
Étymologie : espagnol pico ou italien piccolo petit, anglais RNA ARN abréviation d’acide ribonucléique,latin vīrus suc, jus, humeur, venin, poison, mauvaise odeur, puanteur, suffixe –idae pour les noms de famille des virus
Famille de virus à capside icosaédrique de petite taille (20 à 30 nm de diamètre), à ARN monocaténaire de polarité positive, dépourvus d'enveloppe, résistants aux solvants des lipides et aux antiseptiques courants, mais sensibles à l'action du formaldéhyde et du chlore à dose suffisante, ainsi qu'à la chaleur. On distingue 17 genres, dont 3 genres comprenant des virus pathogènes pour l'homme :
1- les Enterovirus, dont les Poliovirus des sérotypes 1, 2 et 3 responsables de la poliomyélite antérieure aiguë et les Entérovirus humains A, B, C et D qui comprennent plusieurs sérotypes (entérovirus, échovirus et coxsackievirus) pouvant être responsables de méningites lymphocytaires, d'encéphalites, de paralysie flasque, de myocardites, de péricardites, d'éruptions cutanées, de conjonctivites. Les virus du genre Rhinovirus ont été récemment rattachés au genre Enterovirus. Ils sont classés en 3 espèces : rhinovirus humains A (74 sérotypes), B (25 sérotypes) et C (au moins 50 types identifiés), responsables de rhinites, mais aussi de bronchiolites, de bronchites et de pneumonies chez l'enfant et, en particulier, chez le nourrisson.
2- les Hépatovirus avec le virus de l'hépatite A.
3- les Parechovirus.

Chaque année, plus d'un milliard de personnes sont infectées par un picornavirus. Le genre Aphtovirus comprend le virus de la fièvre aphteuse dont l'importance est notable en santé animale.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres