Piment

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 12 mars 2017


Pharmacognosie



Anglais : chili pepper ou chili ou chile pepper
Espagnol : pimiento ou chile
Étymologie : bas latin pigmentum aromate, épice, lui-même issu du latin classique pigmentum matière colorante, couleur pour peindre
n. m. Nom générique désignant à la fois la plante et le fruit de plusieurs espèces du genre Capsicum (Solanaceae), originaires le plus souvent d’Amérique tropicale et cultivées dans de nombreux pays chauds (Inde…) ; existence de nombreux cultivars (poivron, paprika…) portant des noms vernaculaires variés. Présence dans le fruit d’acide ascorbique, de caroténoïdes et d’une oléo-résine contenant, à une teneur très variable selon l’espèce et le cultivar, des capsaïcinoïdes (amides lipophiles, dont le principal est la capsaïcine : vanillylamide de l’acide 8-méthyl-non-6-ènoïque), responsables de la saveur piquante et brûlante. Dans certains piments, présence également de capsinoïdes (dont le principal est le capsiate), de structure analogue à celle des capsaïcinoïdes mais dans lesquels la fonction amide est remplacée par un ester.

Emploi comme colorants autorisés de caroténoïdes des piments (capsanthine, capsorubine) ainsi que de l’extrait de paprika (E160c). Très associés aux cultures culinaires locales, les piments sont largement consommés à des fins alimentaires et comme épice.
Plusieurs plantes sont abusivement nommées « piment », mais ne sont pas des
Capsicum ; par exemple le piment de la Jamaïque (synonyme toute-épice, nom vernaculaire), Pimenta dioica (L.) Merr., Myrtaceae.


Piment de Cayenne

Synonyme(s) : poivre de Cayenne (impropre)
Anglais : Cayenne pepper ou capsicum
Espagnol : chili ou cápsico
Défini par la Pharmacopée européenne comme étant le fruit mûr desséché de C. annuum L. var minimum Heiser et des variétés à petits fruits de C. frutescens L. Présence dans le fruit de vitamines (acide ascorbique…), de caroténoïdes (capsanthine…) responsables de la couleur et d’une oléo-résine renfermant les capsaïcinoïdes ; activité analgésique locale due aux propriétés de la capsaïcine.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographies 01/2014, 1859 et 2529 (extrait mou titré de), 2336 (oléorésine raffinée et titrée de), 2337 (teinture titrée de).

Usage bien établi (extrait, application locale), selon les critères du HMPC (Committee on Herbal Medicinal Products de l’EMA), pour le soulagement des douleurs musculaires, telles que celles de la région lombaire.
En dehors du domaine pharmaceutique, emploi de l’oléo-résine comme incapacitant dans des bombes aérosols destinées à l’autodéfense et, par la police et les forces de maintien de l’ordre, pour disperser des manifestants et pour maîtriser des individus ou des animaux agressifs et violents  ; l’aspersion de ces produits, connus sous le nom de « aérosols poivrés » (en anglais, « peppers sprays »), provoque instantanément des symptômes d’irritation cutanée, oculaire et respiratoire ; en cas d’inhalation, dyspnée, oppression thoracique et inflammation neurogène.
Certains botanistes systématiciens ne reconnaissent pas la variété
minimum de C. annuum ; ils considèrent également que C. annuum et C. frutescens ne seraient qu’une seule et même espèce, C. annuum L.
Cf capsaïcine, capsiate.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres