Pissenlit

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 29 juin 2017


Pharmacognosie



Synonyme(s) :  dent-de-lion (nom vernaculaire) à cause de la forme recourbée des feuilles
Anglais : dandelion
Espagnol : diente de león
Allemand : Löwenzahn, Kuhblume
Étymologie : français pisser et lit, en raison de l’action diurétique
n. m. Petite herbacée très commune (Taraxacum campylodes G.E. Haglund = T. officinale [L.] Weber ex F.H. Wigg., Asteraceae ex-Composées). Présence abondante, surtout dans la racine, de sels de potassium, de fructose et d’inuline ; présence dans la feuille de lactones sesquiterpéniques (responsables de l’amertume) et de composés polyphénoliques (acides-phénols, flavonoïdes). Réputation ancestrale, très insuffisamment justifiée, de plante diurétique, dépurative et cholérétique ; possible effet hépatoprotecteur vis-à-vis de toxiques (alcool, tétrachlorure de carbone).

Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographie 07/2012 , 1851 (partie aérienne et racine de) et 01/2011, 1852 corrigé 9.2 (racine de).

Emploi traditionnel de la feuille et de la racine pour augmenter le volume urinaire, comme adjuvant en cas de trouble urinaire bénin ; également (racine) pour soulager les symptômes dus à des troubles digestifs mineurs (flatulence, digestion lente) et en cas de perte d’appétit momentanée.
Emploi alimentaire des feuilles (salade).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres