Pollen

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 01 février 2015
Anglais : pollen
Espagnol : polen
Étymologie : grec παλύνω palúnô répandre en secouant, couvrir en se répandant, latin pollěn ou pollis fleur de farine, farine fine, poudre très fine
n. m. Ensemble des grains renfermés dans les anthères que celles-ci laissent échapper à maturité. Chez les orchidées, le pollen est aggloméré dans un sac relié à un disque adhésif (rétinacle qui pourra se coller sur la tête des insectes) par un court pédicelle (caudicule); l'ensemble constitue une pollinie. Le grain de pollen est le gamète mâle permettant la pollinisation, c'est-à-dire le transport des organes mâles jusqu'aux organes femelles soit par le vent (pollinisation anémophile), soit par les insectes (pollinisation entomophile), soit par l'eau (pollinisation hydrophile). La taille des grains de pollen est petite : entre 2,5 et 200 microns. La différenciation des grains de pollen se fait par leur taille, leur forme et le nombre des surfaces de moindre résistance permettant la sortie du tube pollinique (pores). Certains pollens sont responsables d'allergie, c'est la pollinose.

La conservation très longue des grains de pollen permet leur analyse dans les sédiments et contribue ainsi à déterminer les successions de végétaux et à reconstituer la flore fossile (micropaléontologie).


Cosmétologie



Le pollen est utilisé, en cosmétologie, pour ses propriétés dites nutritives vis-à-vis de la peau et des phanères fragiles et secs, en raison de sa forte teneur en protéines et en lipides.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres