A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Ponésimod

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 13 avril 2021
Ponésimod.

n. m. (DCI). Petite molécule de synthèse dérivée de la 2-imino-1,3-thiazolidin-4-one, immunosuppresseur modulateur des récepteurs de la sphingosine‑1‑phosphate. Il se lie spécifiquement aux récepteurs de type 1 de la sphingosine‑1‑phosphate S1P1R, il n’agit pas sur les récepteurs S1P3R. Son action conduit à la désensibilisation des S1P1R qui sont impliqués dans la sortie des lymphocytes des tissus lymphoïdes. La séquestration tissulaire des lymphocytes résultant de l’inactivation fonctionnelle des S1P1R et la réduction de leur concentration dans la circulation sanguine seraient à l’origine de l’effet bénéfique du ponésimod dans la sclérose en plaques. En diminuant le nombre de lymphocytes circulants qui peuvent traverser la barrière sang-cerveau, le ponésimod inhibe la réaction inflammatoire à l’origine des lésions du tissu nerveux qui caractérisent cette pathologie auto-immune. Toutefois, le mécanisme d’action du ponésimod n’est pas totalement élucidé et d’autres effets de cette molécule pourraient aussi contribuer à son efficacité thérapeutique.

Il est administré, par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de formes récurrentes - rémittentes de sclérose en plaques, en rechute, ou en cas de progression de la maladie.
Cf fingolimod.

Références et annexes :
D’Ambrosio D, Freedman MS, Prinz J. Ponesimod, a selective S1P1 receptor modulator: a potential treatment for multiple sclerosis and other immune-mediated diseases. Ther Adv Chronic Dis 2016, Vol. 7(1) 18–33 Doi: 10.1177/ 2040622315617354