Pulégone

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 20 février 2017


Pharmacognosie



(R)-(+)pulégone.

Anglais : pulegone
Espagnol : pulegona
Étymologie : latin pūlēgĭum ou pūlēium ou pūlējum pouliot, suffixe -one fonction cétone
n. f. pl. Cétone monoterpénique monocyclique ; molécule chirale dont l'énantiomère dextrogyre, la (R)-(+)-pulégone, est le constituant très majoritaire de l'huile essentielle de pennyroyal ; présence également, en faible quantité, dans d'autres huiles essentielles, en particulier dans celle de menthe poivrée. Réputation d'emménagogue et abortive ; toxicité notable, pulmonaire et rénale mais surtout hépatique (nécrose centrolobulaire massive potentiellement mortelle), due au moins en partie à son métabolite principal dans l'organisme, le menthofurane.

Emploi autorisé des huiles essentielles renfermant la pulégone, comme aromatisant dans les produits alimentaires et les boissons (teneur maximale en pulégone imposée).
Selon les recommandations du HMPC (
Committee on Herbal Medicinal Products de l'EMA) en 2016, les limites fixées dans les médicaments pour la somme (pulégone + menthofurane) sont de 37,5 mg par jour pour un emploi de longue durée et de 75 mg par jour pour un usage de moins d’un an.
L'énantiomère (
S)-(-)-pulégone est présent dans certaines huiles essentielles, notamment dans celle du buchu ; hépatotoxicité plus faible.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres