A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Quinoléine

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 26 mars 2020
Erreur lors de la création de la miniature : Impossible d'enregistrer la vignette sur la destination
Quinoléine.

Synonyme(s) : leucoline, 1‑azanaphthalène, 1‑benzazine, benzo[b]pyridine
Anglais : quinoline
Espagnol : quinolina
Étymologie : quechua kina tronc, passé à l’espagnol quina tronc de cinchona, français azote « sans être vivant », grec ἀ– alpha– a– privatif et ζῷον zỗion être vivant, animal, latin ŏlĕum huile d’olive, huile, suffixe –ine marque de l’insaturation maximale pour un hétérocycle à six chaînons
n. f. Composé organique aromatique hétérocyclique de formule C9H7N. Elle peut être décrite, schématiquement, comme étant formée par la « soudure » d'une molécule de benzène et d'une molécule de pyridine.

De nombreuses substances utilisées en thérapeutique, qu'elles soient naturelles (exemple : quinine) ou synthétiques, sont des dérivés de la quinoléine, par exemple la méfloquine antipaludique, les amino-4-quinoléines antipaludiques et anti-inflammatoires comme la chloroquine, les hydroxy-8-quinoléine ou oxines surtout utilisés comme anti-infectieux, en particulier lorsqu'ils sont halogénés (exemple : clioquinol).