Rénine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mai 2017
Anglais : renin
Espagnol : renina
Étymologie : latin rēnes reins, lombes, dos, suffixe –ine protéine
n. f. Enzyme protéolytique sécrétée par l'appareil juxtaglomérulaire rénal, transformant l'angiotensinogène synthétisé par le foie, en un décapeptide, l'angiotensine I, lui-même transformé, par l'enzyme de conversion, en octopeptide l'angiotensine II. La formation de la rénine est induite par une baisse de la pression artérielle rénale ou de la concentration en chlorure de sodium dans le néphron, par une hyperkaliémie ; elle intervient dans la régulation de la tension artérielle. Sa sécrétion est également soumise à une régulation sympathique. Cf système rénine-angiotensine (SRA).

Les inhibiteurs de la rénine
Le seul inhibiteur direct de la rénine, utilisé en thérapeutique, est l'aliskirène qui, en se liant directement au site catalytique de l'enzyme, bloque la conversion de l'angiotensinogène en angiotensine I. Ce blocage de la rénine au niveau intracellulaire se traduit par une diminution de l'activité rénine plasmatique (ARP) de l'ordre de 50 à 80 % chez les patients hypertendus, alors que les autres inhibiteurs du système rénine-angiotensine , inhibiteurs de l'enzyme de conversion (IEC) ou antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II (ARA II), entraînent, par compensation, une élévation de l'activité rénine plasmatique.

L'aliskirène est préconisé dans le traitement de l'hypertension artérielle essentielle, après échec des autres traitements antihypertenseurs, seul ou associé avec eux, et sans association avec un IEC ou un ARA II (risques d'hyperkaliémie, atteinte rénale, accident vasculaire cérébral).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres