Rachitisme

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 20 novembre 2015
Anglais : rickets ou rachitis
Espagnol : raquitismo
Étymologie : grec ῥάχις rhákhis, génitif ῥάχιδος rhákhidos, épine dorsale, suffixe –isme du grec –ισμός –ismós qui a donné –ismus en latin, pour former un nom correspondant à une maladie, à une qualité ou un état, à une doctrine ou une idéologie
n. m. Ostéochondro-dystrophie du nourrisson entre 3 et 18 mois ou du jeune enfant, plus fréquente chez le garçon et marquée par le développement d'un tissu ostéoïde non minéralisé dans la zone de croissance des os. Il y a fragilisation du squelette en station debout, provoquant des tuméfactions diaphyso-épiphysaires (« nouures rachitiques ») avec déformations métaphysaires habituellement irréversibles (genu varum, fémurs en parenthèses). Au niveau du crâne il y a ramollissement des zones pariétales, de consistance « balle de celluloïd ». Il est secondaire à une carence en vitamine D par défaut d'apport alimentaire ou de biosynthèse cutanée de cholécalciférol. Les formes frustes restent fréquentes.

Il est l'homologue chez l'enfant de l'ostéomalacie de l'adulte.


Rachitisme vitaminorésistant

Anglais : vitamin resistant rickets
Espagnol : esp raquitismo vitaminorresistente
Défaut de minéralisation des os malgré des taux de vitamine D et de calcium normaux. Il est provoqué par le déficit d'hydroxylation de la vitamine D en hormone 1,25 dihydoxy-cholécalciférol par les reins et/ou le foie. Les rachitismes vitaminorésistants idiopathiques dont plusieurs types ont été décrits, sont exceptionnels et génétiques.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres