Ratanhia

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016


Pharmacognosie



Synonyme(s) : ratanhia du Pérou
Anglais : rhatany ou Peruvian rhatany
Espagnol : ratania ou ratania del Perú
Étymologie : quechua ratanhia la plante traçant sous terre, passé à l’espagnol ratania, ratanhia
n. m. Sous-arbrisseau (Krameria lappacea [Dombey] Burdet & B.B. Simpson, = K. triandra Ruiz & Pav., Krameriaceae, précédemment Légumineuses), poussant en altitude au Pérou, en Amérique centrale et aux Antilles. Racine riche en proanthocyanidols et en tanins condensés ; présence de lignanes monofuraniques. Propriétés astringentes, antidiarrhéiques, antioxydantes, modestement antibactériennes (tanins) ; également anti-inflammatoires par les lignanes.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographies 01/2015, 0289 (racine de) et 01/2015, 1888 (teinture de).

Emploi traditionnel (voie orale et usage local) dans le traitement symptomatique des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire tels que ecchymoses, pétéchies ; dans les manifestations subjectives de l’insuffisance veineuse telles que jambes lourdes et dans la symptomatologie hémorroïdaire ; également en bains de bouche pour l’hygiène buccale et dans des dentifrices.
En cosmétologie, des extraits obtenus à partir de la racine de ratanhia, du fait de leur grande richesse en tanins, sont surtout utilisés pour leurs propriétés astringentes, notamment dans des produits cosmétiques d’hygiène buccale, voire comme adjuvant de cicatrisation, dans des produits de rasage par exemple.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres