Raynaud

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016
M. Raynaud, 1834-1881, médecin français


Raynaud (maladie de)

Synonyme(s) : phénomène de Raynaud idiopathique
Anglais : Raynaud's disease
Espagnol : enfermedad de Raynaud
Étymologie : de M. Raynaud, 1834-1881, médecin français
Crises de vasoconstriction paroxystique liées au froid, au stress ou à une émotion, siégeant aux extrémités, toujours symétriques, touchant les deux mains, sans troubles trophiques, sans signes évocateurs d'une cause particulière, sans signes inflammatoires et avec un recul de plus de deux ans. Les parties touchées sont froides, engourdies, blanches et douloureuses et peuvent évoluer vers la nécrose des extrémités.

Plutôt observée chez la femme, elle demeure sans étiologie connue


Raynaud (signe de)

Cf acrocyanose.


Raynaud (syndrome de)

Anglais : Raynaud syndrome
Espagnol : síndrome de Raynaud
Vasoconstriction paroxystique des artères des extrémités (doigts, orteils, lèvres ou nez). Très fréquent, il détermine les aspects cliniques et évolutifs de la maladie de Raynaud. Bénin dans 80% des cas, sa prévalence est de 11% chez la femme et 8 % chez l'Homme.

Il peut être symptomatique d'une affection auto-immune (dermatomyosite, Gougerot-Sjögren, lupus, sclérodermie, vascularite) ou secondaire à une artériopathie dégénérative, inflammatoire ou traumatique, à des affections circulatoires de causes vasculaires ou neurologiques, locales ou générales: néoplasie, endocrinopathie. Il est aussi déclenché par certains médicaments, certains solvants ou l'eau de javel.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres