Reine des prés

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016


Pharmacognosie



Synonyme(s) : ulmaire ou spirée ulmaire
Anglais : meadowsweet ou queen of the meadow
Espagnol : ulmaria ou reina de los prados
Étymologie : ainsi nommée en raison de son port élégant
n. f. Grande herbacée eurasiatique vivace des prés humides (Filipendula ulmaria Maxim., = Spiraea ulmaria L., Rosaceae). Présence dans la fleur et la sommité fleurie de flavonoïdes (spiréoside…), de tanins hydrolysables et d’hétérosides d’acides-phénols (en particulier le monotropitoside qui libère par hydrolyse du salicylate de méthyle) ; par entraînement à la vapeur d’eau, obtention d’une huile essentielle contenant du salicylate de méthyle et de l’aldéhyde salicylique. Propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, antirhumatismales, fébrifuges, diurétiques.

Inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographie 04/2013, 1868 (sommité fleurie de).

Emploi traditionnel de la fleur seule ou des sommités fleuries en traitement d’appoint du rhume et pour le soulagement de douleurs articulaires mineures.
L’ancienne dénomination
Spiraea ulmaria a été à l’origine du nom « aspirine ».
En cosmétologie, des extraits de reine des prés sont utilisés dans des produits comme adoucissant, voire comme filtre solaire.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres