Ricin

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Pharmacognosie



Anglais : castor oil plant ou castor
Espagnol : ricino ou higuera infernal (nom vernaculaire)
Étymologie : latin rĭcĭnus tique (acarien), ricin (plante) en raison de l’aspect de la graine ressemblant à certaines tiques
n. m. Herbacée ou arbuste (Ricinus communis L., Euphorbiaceae) probablement d’origine africaine, naturalisé dans de nombreuses régions du globe à climat tempéré ou subtropical ; feuilles palmatilobées et fruit (capsule tricoque hérissée le plus souvent de pointes) contenant des graines à tégument lisse et brillant, gris marbré de rouge, de noir ou de brun. Graine contenant une huile purgative drastique constituée presque exclusivement (environ 90 %) du triglycéride de l’acide ricinoléique (ricinoléine) ; présence également d’une glycoprotéine très toxique, la ricine, de substances allergisantes de nature protéique et d’une pyridone cyanée, la ricinine (peu toxique). Produite principalement en Inde, Chine et Mozambique, l’huile de ricin est un purgatif drastique par l’acide ricinoléique, libéré dans l’intestin grêle à partir de la ricinoléine. Toxicité des graines (ricine) provoquant par ingestion et mastication des troubles gastro-intestinaux potentiellement graves.

L'huile de ricin est inscrite à la Pharmacopée Européenne, monographies 01/2008, 1497 (hydrogénée), 1083 (hydrogénée polyoxyéthylénée ; cette huile modifiée est également appelée hydroxystéarate de macrogolglycérol), 01/2015, 2367 (raffinée) et 0051 (vierge).

Autrefois utilisée comme laxatif ou purgatif, l’huile de ricin est à proscrire en thérapeutique en raison de son effet drastique irritant de l’intestin ; elle a été également utilisée pour déclencher l’accouchement quand le terme est atteint ; cette pratique très ancienne semble encore préconisée par des sages-femmes dans certains pays. Employé comme excipient pharmaceutique, l’huile de ricin constitue surtout une matière première industrielle importante. En pharmacie, emploi pour l’obtention d’huiles de ricin modifiées (par exemple l’huile de ricin polyoxyéthylénée, véhicule pour préparations injectables) ; à partir de l’acide ricinoléique issu de la saponification de la ricinoléine contenue dans l’huile de ricin, obtention d’un antifongique, l’acide undécylénique (traitement local des dermatophyties). Emplois industriels importants de l’huile et de l’acide undécylénique dans des secteurs très variés (textiles, lubrifiants, encres, industrie chimique…).
En cosmétologie, des dérivés de l’huile de ricin sont très utilisés pour la formulation des produits cosmétiques soit comme plastifiants, soit comme facteurs de consistance, soit comme solubilisants, par exemple l’huile de ricin hydrogénée ou oxyéthylénée. L’huile de ricin, telle quelle, est présente dans les sticks jusqu’à 50 %.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres