Rocouyer

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Pharmacognosie



Synonyme(s) : rocou ou roucou ; arbre rouge à lèvres (nom vernaculaire)
Anglais : achiote ou annatto ou lipstick tree
Espagnol : achiote ou urucú
Étymologie : tupi-guarani urucú, rucú, rocú rocou, suffixe –yer
n. m. Arbrisseau ou petit arbre (Bixa orellana L., Bixaceae) originaire de l’Amérique tropicale, introduit et cultivé également dans d’autres pays tropicaux d’Afrique (Kenya…) et d’Asie (Inde, Indonésie…) ; le fruit (capsule non comestible recouverte d’aiguillons rouges flexibles) renferme des graines dont le tégument, rouge vif, charnu (pulpe), est la source d’une matière colorante rouge orange, le rocou, encore nommé annatto. Coloration due à un caroténoïde, la bixine ; présence d’une quantité importante de bêta-carotène et de vitamine E.

Emploi du rocou dans les médecines traditionnelles locales (indications variées), mais surtout comme colorant : sous forme d’extraits huileux (bixine liposoluble), d’extraits aqueux (sels sodiques ou potassiques de la norbixine [terme impropre] provenant de l’hydrolyse alcaline d’un ester méthylique présent dans la structure de la bixine) ; également formes solides (poudres d’atomisats sur amidon ou maltodextrine). Colorant alimentaire (E160b) utilisé notamment dans les beurres, margarines, fromages, huiles de table…
Le nom rocou désigne à la fois la matière colorante et la plante productrice qu’il est préférable de nommer rocouyer.
En cosmétologie, le rocou figure sur la liste positive des colorants autorisés dans les produits cosmétiques (Annexe IV du Règlement cosmétique européen) ; il est en fait assez peu utilisé en raison d’une stabilité limitée.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres