Rose trémière

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016


Pharmacognosie



Synonyme(s) : alcée rose ; passerose ou rose papale (noms vernaculaires)
Anglais : common hollyhock
Espagnol : malva real ou malva loca
Étymologie : français rose et trémière, altération de « rose d’oustremer » car elle aurait été rapportée avant même le XVe siècle, de Chine selon certains, du Levant pour d’autres
n. f. Grande herbacée à port dressé (Alcea rosea L., = Althaea rosea [L.] Cav., Malvaceae), largement cultivée comme plante ornementale dans les jardins en climat tempéré. Feuille et fleur renferment des flavonoïdes et un mucilage leur conférant des propriétés émollientes et faiblement anti-inflammatoires ; également présence d’anthocyanosides dans la fleur.

Emploi traditionnel de la feuille et de la fleur, par voie orale, comme traitement adjuvant de la composante douloureuse de troubles fonctionnels digestifs et dans le traitement symptomatique de la toux ; en usage local, comme traitement d’appoint adoucissant, antiprurigineux et trophique protecteur lors d’affections dermatologiques (crevasses, écorchures, gerçures, piqûres d’insectes) et comme antalgique dans les affections de la cavité buccale et/ou du pharynx (en collutoire, pastille…).

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres