Rosier

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 30 juin 2017


Pharmacognosie



Anglais : rose
Espagnol : rosal
Allemand : Rosenstock, Rose
Étymologie : latin rŏsa rose (fleur), rosier
n. m. Nom désignant des arbustes et arbrisseaux sarmenteux et épineux du genre Rosa (Rosaceae) originaires des régions tempérées et sub-tropicales de l’hémisphère nord. Nombreuses espèces, variétés et cultivars ; culture très répandue comme plantes ornementales ; emploi des roses pour la production de l’huile essentielle renfermant des composés monoterpéniques oxygénés (citronellol, linalol, géraniol, damascénone…), utilisée en parfumerie ; emplois limités en pharmacie. Les principales espèces intéressant la phytothérapie et/ou la cosmétologie sont :
  1. l'églantier, n. m., synonymes rosier des chiens ou rosier des haies (noms vernaculaires), anglais dog-rose espagnol rosal silvestre, arbuste épineux (Rosa canina L.) ; fruit (cynorrhodon : faux fruit charnu provenant de la transformation du réceptacle floral et contenant de nombreux akènes) très riche en vitamine C ;
  2. le rosier de Provins, n. m., synonymes rosier de France, rose rouge, anglais rose of Provins ou gallic rose ou French rose, espagnol rosal de Provins ou rosal de Francia, arbrisseau (R. gallica L.), originaire de l’Europe méridionale et de l’Asie occidentale ;
  3. le rosier cent-feuilles, n. m., synonyme rose pâle, anglais hundred leaves rose ou cabbage rose, espagnol rosa de cien pétalos ou rosa repollo, rosier hybride buissonnant (R. × centifolia L.), dont le nom évoque le nombre élevé de pétales de la fleur ;
  4. le rosier de Damas, n. m., anglais Damask rose, espagnol rosal de Damasco, rosier hybride (R. × damascena Herrm.).

Le cynorrhodon d'églantier, inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2008, 1510 corrigé 9.2), est traditionnellement utilisé (tisanes) dans les asthénies fonctionnelles et pour faciliter la prise de poids.
La fleur de
R. gallica, R. × centifolia et R. × damascena, qui renferme des tanins, est traditionnellement utilisée, par voie locale, pour des inflammations légères de la muqueuse buccale et pharyngée ainsi que pour le soulagement d’inflammations mineures de la peau.
En cosmétologie, l’huile essentielle, communément appelée « essence de rose », surtout obtenue à partir des fleurs de
R. × centifolia et de R. × damascena, est utilisée comme matière première aromatique en parfumerie ; elle est également utilisée, ainsi que l’eau de rose (sous-produit de la distillation de l’huile essentielle), pour ses propriétés adoucissantes, voire astringentes, dans certains produits cosmétiques.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres