Rue

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 20 novembre 2015


Pharmacognosie - Toxicologie



Synonyme(s) : rue des jardins ou rue fétide
Anglais : common rue ou rue
Espagnol : ruda común ou ruda
Étymologie : latin rūta rue, plante d'un goût âcre
n. f. Sous-arbrisseau ramifié vivace d’odeur forte et désagréable (Ruta graveolens L., Rutaceae) commune en Europe et en Afrique du Nord. Présence dans les parties aériennes d'alcaloïdes (furoquinoléines...) et surtout d’une huile essentielle potentiellement toxique, riche en cétones aliphatiques (undécan-2-one [synonyme méthylnonylcétone]) et contenant également des furocoumarines (psoralène, bergaptène…). Propriétés ocytociques et photosensibilisantes.

Autrefois utilisée comme emménagogue et abortive à forte dose, la rue n’a plus d’emploi en Europe, sauf en homéopathie, en raison de la toxicité de l’huile essentielle (graves hémorragies utérines, atteinte hépatique et rénale), d’où la législation restrictive concernant l’interdiction de la vente au public de l’huile essentielle ; la présence de furocoumarines photosensibilisantes peut également être à l’origine de photodermatoses de contact. Ruta graveolens et des espèces voisines également présentes en Afrique du Nord, en particulier la rue d’Alep (R. chalepensis L.), font encore partie de la médecine traditionnelle maghrébine et sont responsables d’intoxications pouvant être mortelles.
Elle est réputée éloigner les chats et également répulsive pour les insectes, plus particulièrement les puces et les pucerons.

Historique : C’est dans la rue qu’a été découvert au XIXe siècle le rutoside, d’où son nom.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres