Sédation

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 25 septembre 2016
Anglais : sedation
Espagnol : sedación
Étymologie : latin sedatio de sedo  apaiser, calmer
n. f. Diminution de la vigilance et de la douleur par l’administration d’un anesthésique, d’un antalgique ou d’un tranquillisant pour diminuer ou faire disparaître la perception d’une situation vécue comme insupportable par le patient, alors que tous les moyens disponibles et adaptées à cette situation lui ont été proposés sans permettre d’obtenir le soulagement escompté.
La loi n°2016-87 du 2 février 2016 stipule que, dans des cas définis : « A la demande du patient d’éviter toute souffrance et de ne pas subir d’obstination déraisonnable, une sédation profonde et continue, provoquant une altération de la conscience maintenue jusqu’au décès associée à une analgésie et à l’arrêt de l’ensemble des traitements de maintien en vie, est mise en œuvre. »
Dans d'autres situations (anesthésie générale, endoscopie, radiologie interventionnelle) cette sédation est transitoire.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres