Salicoside

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016


Pharmacognosie



Salicoside.

Synonyme(s) : salicine (désuet)
Anglais : salicoside ou salicin
Espagnol : salicósido ou salicina
Étymologie : français saule, suffixe –oside
n. m. Glucoside de la saligénine (synonymes : alcool salicylique, saligénol) présent dans l'écorce de plusieurs espèces de saules (Salix spp., Salicaceae). Introduit dans l'organisme, il s'hydrolyse dans l'intestin en libérant l'alcool salicylique qui s'oxyde en acide salicylique à activité antalgique et anti-inflammatoire.

Utilisé autrefois, avant la découverte de l'aspirine.
La dénomination ancienne « salicine » doit être rejetée au profit de « salicoside », terme conforme à la nomenclature chimique actuelle.

Historique : Le salicoside a été isolé à partir de l’écorce de saule blanc en 1829, pour la première fois à l’état pur et cristallisé, par le pharmacien français Pierre-Joseph Leroux (1795-1870) qui montra que c’était un glucoside de l’alcool salicylique et qu’il était capable de guérir les fièvres ; la même substance, alors nommée salicine ou salicyline, avait auparavant été isolée, mais à l’état impur, en 1825 par deux pharmaciens italiens Fontana et Brugnatelli, puis par le professeur de pharmacie munichois Johann Buchner en 1828.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres