Sialorphine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 09 juin 2017
Anglais : sialorphin
Espagnol : sialorfina
Allemand : Sialorphin
Étymologie : grec σίαλον síalon salive et suffixe –phine (de morphine)
n. f. (DCI). Pentapeptide (Gln-His-Asn-Pro-Arg) découvert, en 1993, dans la salive de rat par une équipe de l'institut Pasteur, la sialorphine est le produit final de la dégradation, par des hydrolyses successives, de la protéine SMR1 (submandibular rat1 protein). C'est un inhibiteur spécifique de l’endopeptidase neutre membranaire, NEP (neutral endopeptidase) et de l'aminopeptidase -N (AP-N) qui inactivent les enképhalines. Il a été montré, in vivo, chez le rat adulte, que la sialorphine exerçait une activité antinociceptive puissante et un effet antidépresseur via l’activation spécifique des récepteurs opioïdes des sous-types μ et δ.

Les travaux sur la sialorphine du rat ont été suivis de la découverte, en 2006, de son homologue fonctionnel présent dans la salive humaine, l'opiorphine.

Références et annexes :
Rougeot C, Rosinski-Chupin I, Njamkepo E, Rougeon F. Selective processing of submandibular Rat 1 protein at dibasic cleavage sites – Salivary and bloodstream secretion products. Eur J Biochem 1994; 219: 765–773.
Rougeot C, Messaoudi M, Hermitte V, Rigault AG, Blisnick T, Dugave C, et al. Sialorphin, a natural inhibitor of rat membrane-bound neutral endopeptidase tgat displays analgesic activity. Proc Natl Acad Sci USA, 2003; 100(14): 8549–8554.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres