Sidérémie

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 13 janvier 2016
Anglais : iron status
Espagnol : sideremia
Étymologie : grec σίδηρος sídêros fer et αἶμα haîma sang
n. f. Concentration sérique (ou plasmatique) en fer. Il s'agit essentiellement du fer lié à ses formes de transport (transferrine), à l'exclusion du fer hémoglobinique. La sidérémie est l'objet de variations nycthémérales importantes (maximum entre 7 h et 10 h). Valeurs usuelles entre 13 et 32 µmol/ L (70 à 180 µg /100 mL). Plus élevée chez le nouveau-né, elle diminue pendant la première année et augmente progressivement jusqu'à la puberté. On observe des hypersidérémies dans les hémochromatoses, hépatites et cirrhoses, hémolyses, troubles de synthèse de l'hémoglobine et des hyposidérémies dans les carences en fer (anémies ferriprives), les hémorragies aiguës, l'anémie inflammatoire, en cas de diminution de l'absorption, d'augmentation des besoins (grossesse, allaitement), d'hypotransferrinémie.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres