Solidage

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Pharmacognosie



Étymologie : latin sŏlĭdāre consolider, affermir, suffixe –age indiquant l’action du mot ou du verbe qu’il suit
n. m. Nom générique désignant de grandes herbacées vivaces appartenant au genre Solidago, Asteraceae ex-Composées, à tendance invasive, largement présentes dans les régions tempérées, notamment d’Amérique du Nord et d’Europe. Trois espèces, aux propriétés et emplois identiques, intéressent la phytothérapie par leurs parties aériennes fleuries (inflorescences constituées de capitules jaune d’or) ; elles sont parfois confondues, y compris dans des documents à caractère officiel, en raison de la similitude de leurs noms vernaculaires dans diverses langues (français : verge d’or, anglais goldenrod, espagnol vara de oro).

Solidage du Canada

Synonyme(s) : verge d’or du Canada ou gerbe d’or du Canada (noms vernaculaires)
Anglais : Canada goldenrod
Espagnol : vara de oro de Canadá
Le solidage du Canada, Solidago canadensis L., contient dans ses sommités fleuries des composés polyphénoliques (acides-phénols, flavonoïdes), des substances terpéniques (diterpènes, triterpènes, saponosides triterpéniques) et une huile essentielle (contenant principalement des dérivés sesquiterpéniques). Propriétés imparfaitement démontrées (diurétiques, anti-inflammatoires, modestement spasmolytiques).

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 04/2014, 1892).

Emploi traditionnel pour faciliter les fonctions d’élimination urinaire et digestive.


Solidage géant

Synonyme(s) : verge d’or géante (nom vernaculaire)
Anglais : giant goldenrod
Espagnol : vara de oro gigante
Le solidage géant, Solidago gigantea Aiton, est une espèce très voisine de la précédente, admise à sa place ou en mélange avec elle par la Pharmacopée européenne.


Solidage verge d'or

Synonyme(s) : verge d’or ou grande verge dorée (noms vernaculaires)
Anglais : European goldenrod
Espagnol : vara de oro
Le solidage verge d'or, Solidago virgaurea L., comporte des sommités fleuries dont la composition est voisine de celle des espèces précédentes, mais avec de légères différences (présence ici de léiocarposide, diglucoside de la benzoylsaligénine). Propriétés diurétiques, anti-inflammatoires, antispasmodiques, antibactériennes, antifongiques.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2013, 1893).

Emploi traditionnel pour accroître la production d’urine en traitement adjuvant des troubles urinaires mineurs.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres