Sophora

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 17 décembre 2015


Pharmacognosie



Synonyme(s) : sophora du Japon ; arbre des pagodes (nom vernaculaire)
Anglais : pagoda tree ou Japanese pagoda tree
Espagnol : sofor ou sófora ou árbol de las pagodas
Étymologie : arabe أصفر ásfar, jaune, transposé en latin Sophora, nom du genre auquel a longtemps appartenu cette espèce
n. m. Arbre (Styphnolobium japonicum [L.] Schott, = Sophora japonica L., Fabaceae ex-Légumineuses) originaire de Chine, puis introduit au Japon et dans d’autres pays (Europe occidentale, Amérique du Nord…) où il est cultivé comme arbre ornemental dans les parcs et le long des avenues. Présence dans les fleurs de flavonoïdes, représentés principalement par le rutoside, surtout abondant (15-20 %) avant complet épanouissement (boutons floraux).

Inscrit à la Pharmacopée Européenne, monographies 01/2015, 2427 (bouton floral de) et 2639 (fleur de).

Emploi important en médecine traditionnelle chinoise dans de multiples indications. En Occident, utilisation des boutons floraux pour l’extraction industrielle du rutoside dont ils constituent la principale source.
En cosmétologie, un extrait des feuilles, antioxydant, piégeur de radicaux libres et inhibiteur de la tyrosinase est utilisé dans des produits cosmétiques revendiquant un effet protecteur cutané, antivieillissement et dépigmentant.
Depuis peu il est admis que cette espèce, qui était placée auparavant dans le genre
Sophora, doit être rattachée au genre Styphnolobium ; néanmoins et de façon prêtant quelque peu à confusion, l’ancien nom « sophora » continue à être utilisé pour des raisons historiques.

Historique : Le nom vernaculaire « arbre des pagodes », présent dans plusieurs langues (en français, anglais, espagnol…) vient de ce que cet arbre était traditionnellement planté en Chine près des temples bouddhistes.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres