Sorafénib (tosylate de)

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Sorafenib (tosilate de).

Anglais : sorafenib tosylate
Espagnol : sorafenib
n. m. (DCI). Inhibiteur multikinase qui diminue la prolifération des cellules tumorales in vitro. Le sorafénib inhibe la croissance tumorale d'un large spectre de xénogreffes tumorales humaines, chez la souris athymique, avec diminution de l'angiogenèse tumorale. Il inhibe l'activité des cibles présentes dans les cellules tumorales (CRAF, BRAF, V600E BRAF, c-KIT, et FLT-3) et la vascularisation tumorale (CRAF, VEGFR-2, VEGFR-3, et PDGFR-ß). Les RAF kinases sont des sérine/thréonine kinases, alors que les c-KIT, FLT-3, VEGFR-2, VEGFR-3, et PDGFR-ß sont des récepteurs à fonction tyrosine kinase.

Est indiqué dans le traitement du carcinome hépatocellulaire et du carcinome rénal avancé, après échec d'un traitement préalable à base d'interféron α ou d'interleukine-2, ou chez des patients pour lesquels ces traitements sont considérés comme inadaptés. Les effets indésirables graves, les plus importants, sont l'infarctus du myocarde, l'ischémie myocardique, la perforation gastro-intestinale, l'hépatite médicamenteuse, des hémorragies et une hypertension artérielle, diarrhées, rash, alopécie et syndrome main-pied (érythrodysesthésie palmoplantaire). Il faut être vigilant dans les interactions médicamenteuses liées aux inducteurs et aux inhibiteurs des cytochromes P450.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres