Sympathomimétique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 08 décembre 2015
Synonyme(s) : sympathicomimétique
Anglais : sympathomimetic
Espagnol : simpaticomimético
Étymologie : gr συμπάθεια sumpátheia participation à la souffrance d’autrui et μιμητικός mimêtikós qui a le talent d’imiter, imitateur
adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui reproduit tout ou partie des effets de la stimulation du système nerveux sympathique, dont le principal médiateur est la noradrénaline.
1- Les sympathomimétiques directs, analogues de structure de la noradrénaline, agissent comme agonistes sur les récepteurs adrénergiques situés sur les effecteurs sympathiques. Leurs effets principaux sont la vasoconstriction pour les récepteurs alpha-1, un effet cardiotonique (inotrope et chronotrope positif) pour les récepteurs bêta­-1 et la bronchodilatation pour les récepteurs bêta-2.
Suivant leur sélectivité pour les récepteurs catécholaminergiques et dopaminergiques, ils sont utilisés, soit en perfusion IV ou en administration intracardiaque, comme traitement d'urgence des états de choc ou de bas débit cardiaque (Cf dobutamine, dopamine, adrénaline), soit comme vasoconstricteurs, particulièrement en application locale, comme décongestionnants en ORL ou en ophtalmologie (Cf pseudoéphédrine, naphazoline), soit comme bronchodilatateurs ( exemple : salbutamol). La stimulation des récepteurs alpha-2 situés sur les terminaisons nerveuses sympathiques a, au contraire, un effet inhibiteur sur la libération des médiateurs (les agonistes alpha-2 centraux sont utilisés comme adjuvants d'anesthésie pour leur propriétés analgésiques).
2- Les sympathomimétiques indirects (amphétamine et dérivés, pour une part éphédrine et dérivés) augmentent la concentration des médiateurs (principalement la noradrénaline), au niveau des terminaisons sympathiques, en stimulant leur libération ou en inhibant leur recapture ou leur dégradation.
Peuvent avoir des effets sur les synapses du système nerveux central (anorexigènes, antidépresseurs, antiparkinsoniens), leur action sympathomimétique constituant alors un effet secondaire ou indésirable.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres