A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Talazoparib

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 14 décembre 2018
Talazoparib.

n. m. (DCI). Inhibiteur de la poly ADP-ribose polymérase, ou PARP, enzyme nucléaire jouant un rôle important dans la réparation des cassures monobrin de l’ADN. En inhibant la PARP, le talazoparib empêche la réparation de telles lésions et contribue à l’accumulation de lésions sur la double hélice d’ADN, comme cela se produit dans les cellules tumorales dont l'un des gènes BRCA1 ou BRCA2 est altéré. L'inhibition de la PARP contribue à l’instabilité génomique de ces cellules tumorales dont les lésions ne sont plus réparées et conduit à leur apoptose. Cf olaparib.

Indiqué, par voie orale, chez les patientes atteintes d’un cancer du sein localement avancé ou métastatique, porteuses de mutations des gènes BRCA1/2 et dont le statut HER2 est négatif.