Tamarin

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016


Pharmacognosie



Anglais : tamarind
Espagnol : tamarindo
Étymologie : arabe تَمْرَة támra datte, hindi هندي datte indienne
n. m. Grand arbre (Tamarindus indica L., Fabaceae ex-Légumineuses), d’origine africaine, introduit et largement cultivé dans de nombreux pays tropicaux asiatiques (Inde, principal producteur, …), américaines (Brésil, Antilles…) et océaniens (nord de l’Australie…). Pulpe du fruit (grande gousse à mésocarpe charnu) riche en sucres simples, en pectines et en acides organiques (citrique, tartrique… et leurs sels [hydrogénotartrate de potassium…]) ; propriétés laxatives. Dans la graine, quantité importante de polyosides hétérogènes de structure complexe.

Consommation du fruit dans les pays producteurs ; emploi dans les médecines locales du fruit (laxatif), de la feuille et de l’écorce (cicatrisant). En médecine occidentale, utilisation traditionnelle de la pulpe en traitement symptomatique de la constipation. Par broyage de l’endosperme de la graine, obtention de la « gomme » de tamarin utilisée par diverses industries pour son aptitude à former des solutions visqueuses à comportement pseudo-plastique.
Tamarin désigne à la fois l’arbre et son fruit. Le tamarin est parfois nommé tamarinier, source de confusion avec le « tamarinier » (ou tamarindier) de Malabar,
Garcinia gummi-gutta (L.) Roxb., Clusiaceae. Autre confusion entretenue par le fait que le tamarin, par une traduction littérale de son binôme latin, peut être désigné par « tamarinier de l’Inde » ou « tamarinier d’Inde », nom que porte Pithecellobium dulce (Roxb.) Benth., Fabaceae, arbre présent dans les mêmes régions tropicales.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres