Toxicodynétique

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 29 novembre 2017

NE PAS PUBLIER - RELECTURE EN COURS (fond)

Anglais : toxicodynetics
Espagnol : toxicodinetica
Allemand : Toxikodynetik
Étymologie : grec τοξικόν toxicón poison, poison à l’usage des flèches, « dynétique » venant de la fusion de dynamique (grec δύναµικός dúnamikós puissant, efficace, fort) et cinétique (grec κινητικός kinêtikós qui met en mouvement, mobile)
n. f. Discipline de la toxicologie ayant pour but la description de l’évolution dans le temps des effets d’un agent toxique. La toxicodynétique désigne la cinétique des évènements toxiques dynamiques. Elle complète les disciplines fondamentales de la toxicologie : 1- la toxicocinétique qui décrit le devenir d’un xénobiotique dans un organisme vivant ; 2- la toxicodynamie qui décrit les effets d’un toxique sur un organisme entier ou ses appareils le constituant ; 3- les relations toxicodynamiques – toxicocinétiques, qui décrivent la relation mathématique qui relie une concentration dans un liquide biologique à un effet toxique mesuré au même moment.
La toxicodynétique permet d’unifier la présentation des intoxications ; le modèle le plus simple est un modèle à quatre phases comprenant : 1- un temps de latence d’un effet toxique ; 2- un temps et une vitesse d’aggravation de l’effet toxique jusqu’à un effet maximal observé ; 3- un effet maximal observé dont l’évolution temporelle peut être un pic ou un plateau ; 4- une phase de décroissance des effets avec retour à la normale. Cette quatrième phase peut être absente en cas d’évolution fatale.
Pour un toxique donné, il existe autant de toxicodynétiques que d’effets toxiques importants cliniquement. Ces effets peuvent se dérouler de façon simultanée ou décalée dans le temps. Chez un sujet traité par un antidote ou un traitement spécifique ayant un effet antagoniste, la vitesse de perfusion du médicament peut servir de substitut à l’étude de l’effet toxique lui-même. Par la mesure des aires sous la courbe des effets observés, la toxicodynétique représente une méthode de quantification des interactions qui peuvent être neutres, additives ou synergiques, donnant lieu à une augmentation globale de la toxicité, que celle-ci résulte d’une augmentation de l’effet maximal, ou de sa durée, ou d’un antagonisme caractérisé par une diminution globale de l’effet ouvrant la voie à l’étude d’antidotes.

La toxicodynétique est une méthode qui permet d’évaluer la qualité des rapports de cas d’intoxication. En médecine d’urgence, la toxicodynétique représente une méthode d’évaluation du risque pour chaque intoxication, aidant à préciser la nécessité et le lieu d’admission, en service d’urgence ou en réanimation, les besoins immédiats de moyens médicalisés, la nécessité d’un traitement en prenant en compte non seulement l’intensité d’un effet, mais aussi sa durée prévisible.
Références et annexes :
Baud FJ, Houzé P, Villa A, Borron SW, Carli P. Toxicodynetics: A new discipline in clinical toxicology. Ann Pharm Fr. 2016 May ; 74 (3): 173-89. (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/27107462).


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres