Transcrocétine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 03 avril 2017


Pharmacognosie



Transcrocétine.

Synonyme(s) : crocétine ou acide tout-trans-8,8’-diapocarotènedioïque
Anglais : transcrocetin ou crocetin
Espagnol : transcrocetina ou crocetina
n. f. (DCI). Apocaroténoïde dicarboxylique présent en particulier dans les stigmates de safran (Crocus sativus L., Iridaceae) et dans le fruit de Gardenia jasminoides J. Ellis (Rubiaceae) ; formé naturellement par coupure oxydante de la zéaxanthine ; également par hydrolyse de la crocine (= α-crocine), diester entre la crocétine et deux molécules de gentiobiose. Nombreuses études pharmacologiques menées actuellement sur la transcrocétine et son sel disodique (transcrocétinate de sodium, abréviation TSC), hydrosoluble ; ces composés améliorent la diffusion de l’oxygène à partir des hématies vers les tissus de l’organisme, entraînant un bénéfice dans les situations d’hypoxie ou d’ischémie ; propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, neuroprotectrices, antiathérosclérotiques, radiosensibilisantes permettant d’augmenter la sensibilité des cellules cancéreuses hypoxiques à la radiothérapie. Les propriétés antidépressives et neuroprotectrices habituellement attribuées à la crocine semblent plus probablement dues à la crocétine, son produit d’hydrolyse dans l’intestin.

Transcrocétine (voie orale) et transcrocétinate de sodium (voie parentérale) sont en cours d’évaluation clinique dans un certain nombre de pathologies : choc hémorragique, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, artérite périphérique ; semble susceptible d’améliorer l’asthénopie et la qualité du sommeil ; en association avec la radiothérapie, dans le traitement du glioblastome et de métastases cérébrales (médicament orphelin dans ces indications).
La transcrocétine est un colorant alimentaire (E164) autorisé dans certains pays.
On désigne sous le terme collectif « crocines » plusieurs apocaroténoïdes dans lesquels une seule ou les deux fonctions acide de la crocétine sont estérifiées par du glucose ou du gentiobiose.
Cf safran.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres