Urée

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 07 décembre 2016
Urée.

Synonyme(s) : carbamide (DCI)
Anglais : urea
Espagnol : urea
Étymologie : grec οῦρον oûron urine
n. f. (DCI). Composé hydrosoluble de petite taille et non toxique, synthétisé dans l'hépatocyte à partir de l'ion ammonium. Chez les êtres uréotéliques dont l’Homme, l’urée est la principale forme d’élimination de l’azote issu du catabolisme hépatique des protéines. Son excrétion urinaire par 24 heures est un bon reflet de l’état nutritionnel et constitue un des éléments permettant l’établissement du bilan azoté chez le sujet en état de dénutrition.

La détermination de la clairance de l’urée, chez l’insuffisant rénal chronique, n’a pas d’intérêt car, précisément, trop dépendante de l’apport protéique.



Cosmétologie



L'urée est utilisée pour ses propriétés hydratantes lorsqu'elle est incorporée dans les produits cosmétiques à une concentration moyenne (≤ 10 %), car elle favorise la fixation de l'eau sur les chaînes protéiques de la couche cornée. Elle est utilisée pour ses propriétés kératolytiques lorsqu'elle est incorporée dans les produits cosmétiques à une concentration élevée (> 10 %), car elle peut rompre les liaisons hydrogène de ces chaînes protéiques et ainsi altérer leur configuration et leur agrégation. L'hydroxyéthylurée, plus stable en milieu aqueux, est parfois préférée à l'urée.

Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de l'OMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2017, 0743).


Thérapeutique



L’urée est utilisée en association avec le chlorhydrate de quinine comme sclérosant des hémorroïdes.

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres