A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Valganciclovir

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 11 décembre 2021
Valganciclovir (chlorhydrate de).

n. m. (DCI). Précurseur pharmacologique (prodrogue) où l’une des deux fonctions alcool du ganciclovir (analogue de la 2'-désoxyguanosine, à propriété antivirale, mais à faible biodisponibilité) est estérifiée par un résidu de L-valine. Après administration, par voie orale, le valganciclovir est hydrolysé, en ganciclovir, qui est, ultérieurement, phosphorylé dans les cellules infectées par le CMV en nucléoside monophosphate, diphosphate, puis triphosphate. Ce dernier bloque une enzyme virale comme la phosphotransférase virale, l' UL97 du CMV ce qui conduit à un arrêt de la synthèse de l'ADN viral.



Inscrit sur la liste des Médicaments essentiels de l'OMS

Indication dans le traitement oral des rétinites à cytomégalovirus (CMV), chez les patients atteints de syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA) et chez les patients ayant bénéficié d’une transplantation d’organe à partir d’un donneur CMV positif.