A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Vergeture

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Anglais : stretch mark striæ
Espagnol : estría
Étymologie : latin virgātus tressé avec des baguettes, en osier, rayé en parlant d'une étoffe ou d'une peau
n. f. Atrophie cutanée molle, généralement allongée, plane ou creuse, de couleur rouge vineux devenant blanche et nacrée. Les vergetures sont dues à l'atrophie ou la disparition partielle du réseau d'élastine puis du collagène du derme. Leur étiologie peut être endocrinienne en complication d'une maladie de Cushing ou de corticothérapie prolongée ou liée à la distension mécanique de la peau après une grossesse ou une obésité. Elles sont le plus souvent indélébiles et fréquemment localisées à l'abdomen, aux fesses, cuisses ou seins. Elles se différencient des vibices qui appartiennent au groupe du purpura. Cf vibice.

Pour la prévention des vergetures, des produits cosmétiques à base d'extraits végétaux (lierre grimpant, prêle, alchémille…), des substances grasses (huile d'onagre, beurre de karité), des acides aminés (alanine, glycine), et des antiradicalaires (vitamine E, vitamine A), sont utilisés.