Vincristine

De Acadpharm
Aller à : Navigation, rechercher
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017


Cancérologie - Pharmacognosie



Vincristine.

Synonyme(s) : leurocristine ; VCR (abréviation)
Anglais : vincristine
Espagnol : vincristina
n. f. (DCI). Alcaloïde indolomonoterpénique binaire de la pervenche tropicale ou pervenche de Madagascar (Catharanthus roseus G. Don, Apocynaceae). Obtenue industriellement par extraction des parties aériennes de la plante, où elle est présente en très faible quantité et par hémisynthèse à partir de la vinblastine. Anticancéreux (classe des « vinca alcaloïdes ») par effet antimitotique, la vincristine se lie à la tubuline β et inhibe l'assemblage des dimères tubuline α – tubuline β en microtubules.

Inscrite sur la liste des Médicaments essentiels de l'OMS et à la Pharmacopée Européenne, monographie 01/2008, 0749 (sulfate de).

Utilisée sous forme de sulfate, en perfusion IV, seule ou en association selon le cas, dans le traitement des leucémies aiguës lymphoblastiques, de la maladie de Hodgkin et de lymphomes non hodgkiniens, du myélome, des neuroblastomes, du sarcome d'Ewing, de la tumeur de Wilms (néphroblastome), des rhabdomyosarcomes ainsi que dans celui des cancers du poumon, du sein, du col utérin... ; toxicité générale de la classe des « vinca alcaloïdes », mais avec une neurotoxicité (centrale et surtout périphérique) particulièrement marquée.
Une forme liposomale de vincristine a reçu, aux États-Unis et en Europe, le statut de médicament orphelin dans certaines formes de leucémies lymphoblastiques aiguës (à chromosome Philadelphie négatif).
Cf vinca alcaloïde.


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres