A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Voriconazole

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 02 mars 2017
Voriconazole.

n. m. (DCI). Antifongique triazolé, à très large spectre, structurellement proche du fluconazole . Il agit par inhibition de la lanostérol 14α-déméthylase cytochrome P450‑dépendante, enzyme essentielle pour la biosynthèse des stérols membranaires. Il perturbe ainsi la construction de la paroi fongique. Fongicide, in vitro, sur toutes les espèces de Candida et d'aspergillus ainsi que sur certains champignons pathogènes émergents, partiellement sensibles aux autres antifongiques.

Inscrit à la Pharmacopée Européenne (monographie 01/2012, 2576).

Le voriconazole est indiqué, par voie orale ou perfusion intraveineuse, dans le traitement d'aspergilloses et candidoses aiguës invasives et dans celui d'autres infections fongiques, en particulier chez les patients à pronostic vital engagé ou chez les patients immunodéficients. Des alopécies ou des modifications des ongles peuvent être observées à dose élevée.
Il faut également tenir compte de nombreuses interactions pharmacocinétiques dues à une inhibition d’isoenzymes du cytochrome P450. Il présente plus d’effets indésirables que les autres antifongiques azotés.