A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Yersiniose

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
Anglais : yersiniosis
Espagnol : yersiniosis
Étymologie : de A. Yersin, 1863 - 1943, microbiologiste, né en Suisse, suffixe -ose maladie
n. f. Pathologie infectieuse de l'intestin ou du mésentère, due aux différents biotypes et sérotypes de Yersinia. Le pouvoir pathogène de Y. enterocolitica et Y. pseudotuberculosis est attaché à leur prolifération dans les cellules intestinales et à la sécrétion d'endotoxines. Le premier, Y. enterocolitica, envahit surtout l'épithélium de la lamina propria du carrefour iléo-colique puis les ganglions satellites, avec une réaction inflammatoire des plaques de Peyer. Cette infection provoque de violentes douleurs abdominales avec fortes diarrhées, vomissements et fièvre. Chez l'immunodéprimé ou tout patient souffrant d'hémochromatose, cirrhose ou thalassémie, cette bactérie peut être agent de septicémie avec abcès hépatiques. Le second, Y. pseudotuberculosis, provoque plutôt des adénites mésentériques et une septicémie avec abcès hépatiques.

Le syndrome de la fosse iliaque droite, avec entérite et iléite, est plutôt observé chez les adolescents et jeunes adultes. Cette pathologie infectieuse peut provoquer un érythème noueux et une polyarthrite.
Historique : A. Yersin a travaillé avec Louis Pasteur et Émile Roux à l'École Normale Supérieure et a obtenu le titre de Docteur en médecine, en 1889, année où il a été naturalisé Français ; il a isolé le bacille responsable de la peste, le 20 juin 1894, à HongKong,