Électroencéphalographie (EEG)

    Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
    Anglais : EEG electroencephalography
    Espagnol : EEG electroencefalografía
    Étymologie : grec ἤλεκτρον ếlektron ambre jaune, ἐγκέφαλος enképhalos (µυeλός muelós) (moelle) de la tête, d’où cervelle, cerveau et γράφω gráphô graver, écrire
    n. f. Méthode de recueil et d'enregistrement des activités électriques du cortex cérébral recueillies sur le cuir chevelu au moyen d’un ensemble d’électrodes et visualisées sur écran ou sous forme d’enregistrements graphiques. L’analyse de l’amplitude, de la fréquence, du rythme et de la forme des variations continues peut être corrélée à des changements de niveau de vigilance, à des états psychologiques, à la profondeur du sommeil. Elle permet la caractérisation de troubles tels qu’une pathologie épileptique. L’absence complète de signal constitue un élément déterminant pour définir un état de mort cérébrale.

    L’électrocorticogramme correspond au recueil de la même activité au niveau du cortex cérébral.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 23 décembre 2016, à 20:00