A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

1-méthyl-4-phényl-1,2,3,6-tétrahydropyridine (MPTP)

De acadpharm
Révision datée du 20 janvier 2016 à 10:55 par Automate-maintenance (discussion | contributions) (Mise à jour date de révision)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dernière modification de cette page le 19 janvier 2016
Anglais : 1-méthyl-4-phényl-1,2,3,6-tetrahydropyridine
Espagnol : 1-metil-4-fenil-1,2,3,6-tetrahidropiridina
n. m. Substance découverte à la suite de l'observation de symptômes majeurs de la maladie de Parkinson chez des jeunes toxicomanes utilisateurs d'un stupéfiant opioïde, le MPPP (1-méthyl-4-phényl-4- propionoxypipéridine) contenant du MPTP en tant qu'impureté formée au cours de la synthèse illicite du stupéfiant. Agit après passage dans le cerveau, métabolisation par la monoaminooxydase gliale en MPP+ (1-méthyl-4-phénylpyridinium) puis capture sélective par le transporteur membranaire de la dopamine suivie de sa fixation, au niveau du corps cellulaire, sur le complexe 1 de la chaîne respiratoire mitochondriale, provoquant la mort d'une partie des neurones dopaminergiques.

Utilisé pour modéliser la maladie de Parkinson principalement chez des primates non humains.