A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres

Adrénaline : Différence entre versions

De acadpharm
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
[version vérifiée][version vérifiée]
m (1 version)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
{{Titre et classement
 
{{Titre et classement
 +
|VM_Titre_gras=Oui
 +
|VM_Titre_italique=Non
 
|VM_Clé_de_classement=adrenaline
 
|VM_Clé_de_classement=adrenaline
|VM_Titre_italique=Non
+
|VM_Cible=Oui
 +
|VM_Lien_DirPub=Oui
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
|VM_Extension_titre_italique=Non
 
}}
 
}}

Version du 12 novembre 2015 à 18:08

Adrénaline.

Anglais : epinephrine
Espagnol : adrenalina
Étymologie : latin ad vers, à (idée générale de mouvement), près de, chez (sans idée de mouvement), jusqu’à (sens temporel), pour, en vue de, comme suite à par suite de, environ et rēnes reins, lombes, dos, suffixe –ine
n. f. Dérivé de la phényléthylamine, méthylé à l'azote, avec une fonction alcool juxtanucléaire portée par un carbone asymétrique et deux fonctions phénol en 3,4 (type pyrocatéchol). Molécule spontanément très oxydable. Hormone produite par la médullo-surrénale sous forme lévogyre et neuromédiateur.



Pharmacologie



Médiateur du système adrénergique, l'adrénaline est un sympathomimétique actif sur les récepteurs α et β-adrénergiques.

Inscrite (sous l'appellation d'epinephrine) sur la liste des Médicaments essentiels de l'OMS et à la Pharmacopée Européenne (monographie 07/2008, 2303).

N'est utilisée qu'exceptionnellement, en particulier en traitement d’urgence des chocs anaphylactiques ou de l’œdème de Quincke, lui-même souvent suivi d'un choc anaphylactique sympathomimétique à effets α et β-adrénergiques.