Annonaceae

    Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
    Étymologie : arawak wanabán [qui a donné guanábana corossol] et en langue taino anona, nom vernaculaire de l’île Hispaniola (Haïti et Saint-Domingue) passé à l’espagnol, d’abord attesté sous la forme hanon, anon (en 1535), puis en anona annona, corossolier
    Famille de l’ordre des Magnoliales, comprenant environ 2300 espèces surtout tropicales. Les fruits syncarpes de plusieurs espèces du genre Annona sont comestibles (par exemple corossolier, chérimolier). Certaines espèces élaborent des alcaloïdes isoquinoléiques (higénamine), d’autres des acides aristolochiques. Cananga odorata (Lam.) Hook et Thomen est source d’ylang-ylang.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 15 janvier 2016, à 18:37