Antifolique

    Dernière modification de cette page le 25 avril 2017
    Anglais : antifolates
    Espagnol : antifólico
    Étymologie : grec ἀντί antí au lieu de, en comparaison de, contre, opposé à, latin fŏlǐum feuille, feuillage
    adj. et n. m. 1- Stricto sensu, qualifie ou désigne une substance qui inhibe la biosynthèse de l'acide folique en prenant, chez certaines bactéries et certains parasites, la place de l'acide p-aminobenzoïque, indispensable à cette biosynthèse (par exemple les sulfamides et les sulfones anti-infectieux).
    2- Au sens large, qualifie ou désigne une substance qui inhibe la transformation par la dihydrofolate réductase de l'acide dihydrofolique en acide tétrahydrofolique nécessaire à la synthèse de l'ADN.

    On utilise le méthotrexate comme anticancéreux, anti-inflammatoire et immunosuppresseur ; le méthotrexate, qui est une ptéridine de structure voisine de celle de l’acide folique, joue le rôle de leurre vis-à-vis de la dihydrofolate réductase).
    On utilise aussi des composés à enchaînement N-C-N, en particulier à groupement biguanide, souvent inclus dans un cycle pyrimidine (par exemple pyriméthamine, triméthoprime) pour leur activité anti-infectieuse et antiparasitaire.
    On utilise enfin les sulfamides et les sulfones comme anti-infectieux.


    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 25 avril 2017, à 19:01