Antimyasthénique

    Dernière modification de cette page le 28 avril 2017
    Anglais : anti-myasthenic agent
    Espagnol : antimiasténico
    Étymologie : grec άντί anti opposé à, μῦς mûs muscle et ἀσθένεια astheneia faiblesse, maladie
    adj. et n. m. Qualifie ou désigne une substance qui s’oppose à la faiblesse musculaire et à la fatigabilité excessive caractéristique des myasthénies.

    Les antimyasthéniques dont l’effet est de favoriser la conduction de la jonction neuromusculaire, appartiennent à la famille des anticholinestérasiques (prostigmine) ou aux immunosuppresseurs qui diminuent les anticorps dirigés contre les récepteurs cholinergiques.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 28 avril 2017, à 12:02