Autobronzant

    Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
    Anglais : self-tanner
    Espagnol : autobronceador
    Étymologie : grec ἀύτος aútos de soi-même, latin aes airain, bronze, cuivre et Brundǐsĭum ou Brundǔsĭum ville et port de Calabre (Brindisi ou Brindes), littéralement airain de Brundisium, bronze
    adj. et n. m. qualifie et désigne une substance incolore correspondant le plus souvent à un sucre ou son dérivé, par exemple la dihydroxyacétone qui, appliquée sur la peau, entre en contact avec les acides aminés des cornéocytes, provoque des réactions chimiques en chaîne (sorte de réaction de Maillard) et conduit à la formation de mélanoïdine de couleur brune.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 15 janvier 2016, à 20:00