Bacteroides

    Dernière modification de cette page le 02 décembre 2016
    Étymologie : grec βaκτηρία baktêría bâton et –είδῆς –eidễs suffixe –oïde marquant la parenté, la ressemblance
    Genre de bacilles anaérobies stricts non sporulés, à Gram négatif, en forme de bâtonnets, non mobiles, commensaux des cavités naturelles de l'Homme (flore de Veillon) et de l’animal. Peu ou non toxinogènes, agissent surtout par leurs enzymes protéolytiques avec formation d'abcès.

    Les Bacteroides du groupe fragilis sont le plus souvent rencontrés en pathologie et sont responsables surtout de suppurations profondes et superficielles, d'infections abdominopéritonéales et gynécologiques, mais aussi d’abcès dentaires, d’atteintes cérébrales ou de gangrène gazeuse. Comme toutes les bactéries anaérobies résistance aux aminosides, résistance à la vancomycine et à la colimycine.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 2 décembre 2016, à 08:44