Chaîne

    Dernière modification de cette page le 15 janvier 2016
    Anglais : chain
    Espagnol : cadena
    Étymologie : latin cătēna chaîne
    n. f. Succession d’anneaux engagés les uns dans les autres.



    Chimie



    Chaîne carbonée

    Anglais : carbon chain
    Espagnol : cadena carbonada
    Groupe d’atomes de carbone liés entre eux pour former un enchaînement qui constitue le squelette des molécules organiques. Dans l’espace, ces squelettes ont, au repos, une structure en zigzag.


    Pharmacie galénique



    Chaîne du froid

    Anglais : cold chain
    Espagnol : cadena de frio
    Expression utilisée pour désigner l’ensemble des opérations de logistique et d’entreposage de produits dont la conservation exige qu’ils soient maintenus dans une zone de basses températures (exemple 2 à 8 °C pour certains médicaments et vaccins, 18 °C pour des produits alimentaires surgelés). Le mot « chaîne » précise bien l’importance vitale qu’ont tous les maillons constitutifs, garants de l’intégrité des produits thermosensibles.

    L’industrie pharmaceutique, dans ses développements récents, a constaté une forte croissance du nombre de produits réputés thermosensibles (notamment parmi les produits issus des biotechnologies).


    Biochimie - Immunologie



    Chaîne légère

    Anglais : light chain
    Espagnol : cadena ligera
    Chaîne polypeptidique (L pour light) constitutive d’un anticorps, de type kappa (κ) ou lambda (λ) chez l’homme, constituée de 214 acides aminés et de PM environ 25 kDa. Comporte deux domaines globulaires compacts d’environ 110 aminoacides avec un pont disulfure intracaténaire, un domaine variable N-terminal (Vk ou Vl) possédant 3 zones hypervariables (régions déterminant la complémentarité ou CDR), et un domaine constant C-terminal (Ck ou Cl). Les chaînes légères sont communes à toutes les classes d’anticorps. L’unité structurale de base d’un anticorps (monomère d’immunoglobuline) comporte 2 chaînes légères identiques liées à 2 chaînes lourdes par des ponts disulfures intercaténaires. Un dimère de chaînes légères, la protéine de Bence-Jones, protéine thermosoluble, est éliminé dans l’urine des patients atteints de myélome multiple.

    Cf anticorps.

    Chaîne lourde

    Anglais : heavy chain
    Espagnol : cadena pesada
    Chaîne polypeptidique à 4 ou 5 domaines d’environ 110 aminoacides, entrant dans la constitution des immunoglobulines, comportant un domaine N-terminal variable et 3 (γ, α, δ) ou 4 (μ, ε) domaines constants. La structure des domaines constants des chaînes lourdes (γ, α, μ, ε et δ) permet de définir cinq classes d’immunoglobulines (IgG, IgA, IgM, IgE et IgD).

    Les chaînes lourdes diffèrent entre elles par leur masse moléculaire (environ 50 kDa pour les chaînes à 4 domaines), leur composition en aminoacides et en glucides, et leur charge électrique. Au sein d’une même classe d’immunoglobulines, il peut exister des sous-classes qui correspondent à des variations structurales de la chaîne lourde ex 4 sous-classes d’IgG chez l’homme (IgG1, IgG2, IgG3 et IgG4) et 2 sous-classes d’IgA (IgA1 et IgA2).


    Chaîne métabolique

    Anglais : metabolic chain
    Espagnol : ruta metabólica
    Succession de réactions enzymatiques où le produit d’une réaction sert de substrat pour la réaction suivante.

    Les processus d’anabolisme et de catabolisme sont constitués par des chaînes métaboliques. La vitesse globale d’une chaîne est contrôlée par la réaction la plus lente.


    Chaîne respiratoire

    Anglais : respiratory chain
    Espagnol : cadena respiratoria
    Ensemble des transporteurs d’électrons (coenzymes flaviniques, ubiquinones, cytochromes) organisés dans la membrane interne mitochondriale en quatre complexes protéiques, permettant la réoxydation des coenzymes réduits, NADH,H+, FADH2, formés au cours des voies métaboliques, en particulier de la glycolyse et du cycle de Krebs.

    Outre l’oxydation de l’hydrogène par l’oxygène moléculaire pour former de l’eau, la cascade de réactions d’oxydoréduction crée un gradient transmembranaire de protons qui va permettre la synthèse de l’ATP.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 15 janvier 2016, à 21:18