Ciblage

    Dernière modification de cette page le 26 mars 2019


    Chimie thérapeutique - Pharmacologie



    Anglais : targeting
    Espagnol : vectorización
    Allemand : Targeting
    Étymologie : allemand dialectal Schîbe but pour le tir à l’arc, suffixe –age, du latin –aticus ou –aticum indique l’action du mot ou du verbe qu’il suit
    n. m. Action qui consiste à augmenter, à l'aide d'un vecteur, la concentration d'une substance pharmacologiquement active au sein d'un site particulier de l'organisme, l'organe cible, tout en réduisant ses concentrations au sein d'autres sites. Un ciblage met en oeuvre des processus chimiques et physicochimiques et s'effectue au niveau tissulaire ou cellulaire. Il est dit passif lorsque le devenir du vecteur ne dépend que d'un processus endogène de nature immunologique ou physiologique ; il est dit actif lorsque le vecteur est dirigé par une « tête chercheuse » chimique (ligand).

    Le ligand spécifique d'un récepteur situé à la surface de la cellule cible peut être une petite molécule (par exemple l'acide folique dont le récepteur est surexprimé dans certaines cellules tumorales) ou une protéine (par exemple un anticorps ou fragment d'anticorps reconnaissant un antigène d'une cellule tumorale).

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 26 mars 2019, à 14:01