Clofarabine

    Dernière modification de cette page le 02 août 2017
    Clofarabine.

    n. f. (DCI). Antinéoplasique de la classe des antimétabolites ; prodrogue dont le métabolite actif est le clofarabine-5’-triphosphate qui résiste à l’action de l’adénosine desaminase. Ce triphosphate inhibe :
    1. l’ADN polymérase α, entraînant la terminaison de l’élongation de l’ADN
    2. la ribonucléotide réductase.
      Il rompt l’intégrité de la membrane mitochondriale entraînant l’apoptose.

    Utilisée dans le traitement de la leucémie aiguë lymphoblastique, chez les patients (oncologie pédiatrique) en rechute après au moins deux lignes de traitement (chimiorésistance) et pour lesquels aucune alternative thérapeutique ne permet d’envisager une réponse durable. La liste de ses effets secondaires est très longue, depuis l’hématotoxicité jusqu’au syndrome de détresse respiratoire aiguë, en passant par les toxicités mucosale et gastro-intestinale, et la maladie veino-occlusive. Cf anticancéreux.

    A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z - Autres
    Dernière modification le 28 août 2017, à 20:05